DSC_0940.jpg
logo-titsi-blc.png

Au Myanmar, l'utilisation de la laque remonte au XIIIème siècle.

Les techniques traditionnelles ont été transmises de génération en génération.

À Bagan, berceau d’origine de la laque birmane, les artisan.es d'aujourd'hui perpétuent le savoir-faire de leurs ancêtres.

carte myanmar birmanie
20171130_165519.jpg

L'ART DE LA

LAQUE

Inspiré par la nature

Les ressources utilisées pour la réalisation des objets proviennent toutes de la nature environnante.

Les objets sont tout d’abord fabriqués en bambou, dont les fines lamelles sont enroulées sur elles-mêmes ou tissées avec du crin de cheval, sans aucun point de colle.

​​La laque, naturellement noire, est ensuite appliquée à la main sur l'objet, couche après couche. Cette résine végétale provient de l'arbre theet-see qui pousse à l'état sauvage dans les forêts d'altitude du pays.

Enfin l’or, en quantité abondante dans le sous-sol du pays, est transformé en fines feuilles dans des ateliers traditionnels de Mandalay, au centre du pays. Ces feuilles d’or sont depuis toujours utilisées par les Birmans comme donation aux temples bouddhistes.

bol bougeoir bambou laque crin de cheval objet ethique
DSC_1052.jpg

Façonné avec minutie

Le processus de fabrication est long et délicat.

Une fois appliquée, chaque couche de laque doit sécher une dizaine de jours dans une cave naturelle humide, à l'abri de la lumière.

Couche après couche, l'objet est poncé et poli à la main

pour une finition parfaitement lisse.

Entre sept et vingt couches de laques sont apposées selon les modèles. Elles lui confèrent sa qualité et sa résistance.

S’ensuit parfois un travail de décoration où de fines gravures sont apposées à main levée sur la surface de la laque, sans modèle ni gabarit. Tout est arrangé à l’œil nu.

Quatre mois sont nécessaires

pour façonner un bougeoir noir et or.

Jusqu'à une année pour un vase gravé.

Les artisan.es de Bagan

Ils s'appellent Ko Ko Naing, Phyu Phyu, Thu Ya Shwe, Naing Soe, Min Min, Ko Hla Myo, Ko Zaw Wan, Ko Tin Ngwe, Ko Chan Myae Thu Aung, Ma Mi San, Ma Tint Tint Wai et Ma Kay Yoon Thar.

 

Virtuoses et passionnés, nos artisan.es imaginent et façonnent des objets élégants, authentiques, rares.

Entièrement faite à la main, chaque pièce est unique.

Elle raconte l’histoire des hommes et des femmes qui l’ont créée et porte la marque de leur talent.

 

Elle perpétue le patrimoine culturel qu’ils.elles ont reçus en héritage.

IMG-20200622-WA0014.jpg